Article 2 ou goûter à l'avenir

Vous avez sûrement tous été à un moment de votre vie où un choix était à faire et vous étiez dans l'incapacité totale de le faire. 

Depuis que l'on sait parler, les grandes personnes nous demandent ce que nous voulons faire plus tard, et ce jusqu'à ce que nous travaillions. A partir d'un certain stade, nos amis aussi se mettent à nous poser la question, tout particulièrement lorsque eux, ils savent.

Ou du moins ils pensent savoir. Ils ont un métier en tête et poursuivent au mieux les études qui y mènent. Je pense qu'en fait, on sait ce qu'on veut faire après l'avoir fait. C'est vrai après tout, je ne savais que j'adorais le chocolat ou encore que la guimauve me répugnait, avant d'y avoir goûter.

Seulement notre société ne nous permet pas vraiment de "goûter" tous les métiers avant de choisir celui qui nous convient le mieux. Alors on y va à tâtons. Peut-être celui de maman ou papa, parce qu'il m'est familier. Pourquoi pas actrice ou chanteuse pour être riche et célèbre, ou médecin, policier, avocat, professeur, pilote d'avion ?

Lorsque j'avais 5 ans et que Mamie me demandait ce que je voulais faire plus tard, je lui ai dit que je voudrais être une princesse. A dix ans, je voulais être actrice. Une fois au collège j'ai pensé à psychologue, à maîtresse, à scénariste, écrivaine, femme d'affaires...

Aujourd'hui je veux juste être heureuse.

Sixtine

Retour à l'accueil